Author

swvn

Bonjour, bonsoir ! swvn (en minuscule car c’est énorme), Bibi pour les intimes et… ah oui, froisses pas trop ton cerveau, je me lis swann/souanne et… voili voilou. Uh, oui qui je suis… euh, je suis… Moi. Ouais. Les règles de bienséance voudraient que je me présente : nom-prénom-âge-genre avec en bonus origines-domiciles-étudeset autres éléments devant supposément me définir mais nan, c’est nul (désolé (ou pas ?)). Je suis plus que ça, on est plus que ça. Oui ! Soyons vrai par nos mots et nos actes, observons nous, écoutons nous (lisons nous en l’occurrence lol) et tâchons de nous comprendre ; vous saurez ainsi ce que vous avez besoin de savoir. Cela dit, je suis sympa so… reprenons ! Bonjour, bonsoir ! swvn, tout un monde paradoxal donc presque rien car parfois je parle de Nous mais il ne s'agit que de Moi. La Bise !

Respire.

Vous saviez que respirer c’était vital ? Oui ? Ah bah on dirait pas. Bref. Je respire. J’aime dire ça « Respire », surtout quand la pression monte. Ça permet de se recentrer.. ça fait du bien quoi. « J’ai besoin de respirer !», la preuve.

memento morito

Ma Discipline

L’autre jour, je relisais mes notes de cours et je suis tombée sur ma définition de « la discipline ». Et tu sais quoi ? Bah j’me suis congratulée.

memento morito

L’Effet Mer (part. 1)

Ces derniers temps je réfléchissais autour de l’idée que « La beauté est éphémère ». Peu importe le sujet en fait, « beauté », « bonheur » etc, de manière générale l’Humain craint de perdre ce à quoi il s’est attaché. « Normal » me direz-vous, ce à quoi je répondrai « oui et non ».

memento morito

La côte

Depuis un petit moment maintenant, sur les réseaux, on se noie dans les « ah, machin-chouette-chose sur-côté », « untel sous-côté » etc… Cher Vous, s’il y a bien une chose dont je suis actuellement sûre, dans toute cette histoire

memento morito

« Y’a r »

Qu’on se le dise, j’aime vraiment beaucoup écrire ici. Je ne sais pas trop pourquoi, mais ça me fait du bien. Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler de « rien ». Ouais. Parce que dans rien, il y a tout. D’ailleurs, que serait le tout sans le rien et vice versa ?

memento morito

É AVANSÉ !

En restant sur notre élan, après avoir reculé, il est grand temps d’avancer ! N’en déplaise à ceux qui considèrent que revenir sur ses pas est un échec. Ne t’inquiète pas camarde, vis pour toi. Face à un mur on ne va pas continuer à marcher tout droit comme si on allait le traverser, on n’a pas reçu d’invitation pour Poudlard.

memento morito

Ritjilé, Ritjilé…

Partageons (à nouveau ?) un verre ou un contenant plein de la boisson de ton choix, mets toi à l’aise…Dernièrement je me suis retrouvée face à une situation un peu commune à tous : celle de donner des conseils aux autres sans pour autant les appliquer dans sa vie.